Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 décembre 2014

OT , OUTAI ( 101 )

L'office de tourisme, ce caillou dans la chaussure de la municipalité !

Rappel de ce que l'on est en droit d'attendre, nous, acteurs économiques de la station, de l'office de tourisme :

C'est la vitrine d'une ville touristique qui doit être managée par " une ou un directeur commercial'':

-1 l'accueil → le personnel est accueillant, mais un peu à la dérive car pas d'échange avec le 1er étage

-2 l'information
-
a : animations : loisirs : livret sur les animations complet, cependant beaucoup de brochures papier coûteuses et redondantes alors que les touristes sont très demandeurs d'informations par moteur de recherche sur le web. Possibilité de mutualiser les offres de la vallée avec les autres communes et faire des économies et améliorer le service

- b : hébergement :brochure coûteuse et mal adaptée, il ne devrait y avoir que des photos, le site internet est complètement bidon, impossible de faire des recherches et mises à jour, disponibilités et autres abracadabrantesques. A aucun moment, nous loueurs avons été consultés pour établir le cahier des charges du site internet, on voit le résultat. Il est complètement à refaire.

-3 la promotion du tourisme sur le territoire concerné à destination du public ou visiteurs, allant des simples habitant locaux, aux excursionnistes et en passant par les touristes. --> le plus gros vecteur d'information est internet, pas de mailing list, ni newsletter, que fait-on. Répondeur téléphonique misérable voir note ( 92 )

-4  situé dans un point stratégique du territoire, notamment où le flux personnes est important telle qu'une gare, port, aéroport →ce n'est pas le cas, en face d'un marchand de poulets grillés.
Le meilleur emplacement est à l'entrée de ville avec un parking car plus de 160 nouveaux touristes et curistes découvrent chaque mois en moyenne notre cité.

- 5 relationnel : une direction et son personnel proches des acteurs économiques et non pas une administration.

Rappel des différents directeurs :

JL Gouzien, au moins 20 ans de services, certainement le plus compétent, mais resté trop longtemps au même poste pour être novateur

Carole Fauré : pas de connaissance du monde du tourisme ni de l'entreprise, nommée par le maire contre l'accord des acteurs touristiques

Caroline Canton : petit caporal , aucun relationnel, pas de connaissance du monde de l'entreprise ni du tourisme, nommée par le maire alors qu'une étude payée par la mairie préconisait l'embauche d'un professionnel du tourisme

 

Quelle sera le prochaine  ou la prochaine : Avec comme prétexte, le budget ( sauf pour un dircab, un chargé de communication, un chargé de projet, ...) et les mêmes méthodes de nomination, on va nous trouver un petit adjudant qui n'y connaît rien, ou alors, Noël arrive, un sursaut de bon sens, un vrai professionnel ??

Un point positif depuis peu, la présence de monsieur Roca au contact de la clientèle et des professionnels, il est très apprécié et possède un très bon relationnel.

 

 

Les commentaires sont fermés.